Le Rendez-Vous des Voyageurs

Le grésillement du narghilé et jusqu’aux sous qui sonnaient dans ma poche, devenaient les éléments d’une pièce où j’étais venu, à travers bien des obstacles, tenir mon rôle à temps.


Nicolas Bouvier, L’Usage du monde

Accueil > Archives > par dates

mois précédent   Archives 2011-07-1- 2011-07-31   mois suivant


La Moldavie... ce nom vous évoque peut-être un pays mystérieux et un peu fermé de l’europe de l’est (la Syldavie de Tintin dans le "sceptre d’ottokar")... effectivement on oublie souvent cette petite république, la 15ème de l’ex URSS, grande comme la Belgique, coincée entre la Roumanie et l’Ukraine ; une partie du pays appelée la Transnistrie (la Bordurie de Tintin) a fait sécession en 1993 mais n’est reconnue que par la Russie.
Les 4 millions d’habitants relèvent de plusieurs nationalités : roumains, russes, turcs, bulgares et ukrainiens et ont en commun de partager la religion orthodoxe. L’économie, dominée par l’agriculture (notamment vins et tabac) n’est guère florissante et explique une émigration massive qui touche les forces vives du pays.
La moldavie, bien qu’encore peu touristique, recèle des trésors dans ses paysages et monuments, notamment châteaux et monastères mais la véritable richesse est à rechercher dans cette double culture slave et latine unique au monde (notamment dans la musique et la gastronomie) et surtout la chaleur et la qualité de l’accueil de ses habitants.

 
mardi 5 juillet 2011

Au cours de cette soirée, l’association "Médecins de l’espoir" et son président vous entraîneront au travers d’un diaporama dans des villages isolés d’Afrique de l’ouest. Vous découvrirez la vie d’ethnies des bords du fleuve Niger, tels que les pêcheurs Sorko et des peuls devenus sédentaires... des villages oubliés sur le plan sanitaire car très éloignés des villes, et difficiles d’accès. Leurs besoins en soins médicaux est vital, c’est ce qui a amené notre association à aller dans cette région du Niger.
Vous découvrirez également les ethnies des forêts lointaines du Sénégal Oriental, telles que les chasseurs Malinké vivant à la frontière de la Guinée et du sud du Mali, dans une région particulièrement reculée, aussi appelée par les locaux "le Sénégal Oublié", oublié du monde, isolé au bout de pistes chaotiques, et pourtant si accueillant et attachant. Ces deux régions où se situe l’action de Médecins de l’espoir ont en commun la chaleur humaine, des traditions oubliées et des paysages magnifiques.
C’est à un "retour dans le temps" que l’association vous invite à découvrir.

 
mercredi 6 juillet 2011

La Moldavie... ce nom vous évoque peut-être un pays mystérieux et un peu fermé de l’europe de l’est (la Syldavie de Tintin dans le "sceptre d’ottokar")... effectivement on oublie souvent cette petite république, la 15ème de l’ex URSS, grande comme la Belgique, coincée entre la Roumanie et l’Ukraine ; une partie du pays appelée la Transnistrie (la Bordurie de Tintin) a fait sécession en 1993 mais n’est reconnue que par la Russie.
Les 4 millions d’habitants relèvent de plusieurs nationalités : roumains, russes, turcs, bulgares et ukrainiens et ont en commun de partager la religion orthodoxe. L’économie, dominée par l’agriculture (notamment vins et tabac) n’est guère florissante et explique une émigration massive qui touche les forces vives du pays.
La moldavie, bien qu’encore peu touristique, recèle des trésors dans ses paysages et monuments, notamment châteaux et monastères mais la véritable richesse est à rechercher dans cette double culture slave et latine unique au monde (notamment dans la musique et la gastronomie) et surtout la chaleur et la qualité de l’accueil de ses habitants.

 
jeudi 7 juillet 2011

Les Cyclades déroulent un chapelet d’îles volcaniques toutes plus charmeuses les unes que les autres. Mykonos, le stéréotype de la petite île grecque avec ses enchevêtrements de petites ruelles peuplées de chats et de touristes en maraude ou en attente de visite sur l’île sacrée de Delos, lieu de naissance mythologique d’Apollon etde sa sœur jumelle Artémis. Naxos, la plus grande, avec ses baies abritées et la séduction de ses vallées verdoyantes, puis, Paros l’incontournable, avec sa douceur de vivre. Folegandros, beauté sauvage d’une île minuscule aux falaises abruptes baignées de lumière. Santorin et son énorme cratère marin entouré de hautes falaises brisées net par l’éruption volcanique sans doute la plus terrible de l’histoire grecque. Toutes ces merveilles méritent le déplacement, venez nombreux rêver de lumières et d’ondes profondes.

 
mardi 12 juillet 2011


Abonnement RSS Suivre la vie du site - Abonnement Newsletter - Agora - Information site - Programme trimestriel