Le Rendez-Vous des Voyageurs

Ceux qui aperçoivent la lumière avant les autres sont condamnés à la poursuivre en dépit des autres.


Christophe Colomb

Accueil > Archives > par dates

mois précédent   Archives 1999-07-1- 1999-07-31   mois suivant


Loin du Brésil tropical, du Brésil des dépliants touristiques, ce Brésil est composé de 3 états qui sont le Parana, capitale Curitiba, où se trouvent des plantations de café et des communautés d’origine italienne, le Santa Catarina, capitale Florianopolis, où l’on peut rencontrer des pêcheurs d’origine portugaise tout droit arrivés des Açores, et le Rio Grande do Sul, capitale Porto Alegre, pays des gauchos. Ce Brésil, de climat subtropical, est de peuplement majoritairement européen (italien, allemand et portugais), et l’on peut rencontrer des gens d’apparence allemande parlant portugais. Il vaut le détour pour son côté inhabituel. Ce n’est ni le Brésil des mégalopoles comme Rio ou Sao Paulo, ni le Brésil colonial aux racines africaines du Nordeste. Ce Brésil, je l’ai parcouru en autobus il y a quelques années, à l’occasion d’un voyage dans ce grand pays et j’ai été vraiment étonné par sa différence.

 
jeudi 1er juillet 1999

Loin du Brésil tropical, du Brésil des dépliants touristiques, ce Brésil est composé de 3 états qui sont le Parana, capitale Curitiba, où se trouvent des plantations de café et des communautés d’origine italienne, le Santa Catarina, capitale Florianopolis, où l’on peut rencontrer des pêcheurs d’origine portugaise tout droit arrivés des Açores, et le Rio Grande do Sul, capitale Porto Alegre, pays des gauchos. Ce Brésil, de climat subtropical, est de peuplement majoritairement européen (italien, allemand et portugais), et l’on peut rencontrer des gens d’apparence allemande parlant portugais. Il vaut le détour pour son côté inhabituel. Ce n’est ni le Brésil des mégalopoles comme Rio ou Sao Paulo, ni le Brésil colonial aux racines africaines du Nordeste. Ce Brésil, je l’ai parcouru en autobus il y a quelques années, à l’occasion d’un voyage dans ce grand pays et j’ai été vraiment étonné par sa différence.

 
mardi 6 juillet 1999

Un livre offert par leurs enfants, une certaine aptitude au rêve, voilà Jacqueline et Jean Nicolle fascinés par le chemin de fer du YUNNAN. Enchantés par la multitude des minorités ethniques qui peuplent le Sud-Est asiatique ils parcourent le Nord Vietnam et ce lointain morceau de la Chine où le ciel est toujours bleu.

 
jeudi 8 juillet 1999

Quinze jours de balades dans le sud-ouest et l’est de l’Irlande, de Cork au Connemara. Il faut aimer un peu l’alternance de la pluie et des éclaircies. Côté face, les nuages qui se déchirent offrent des lumières extraordinaires. Côté pile, ce sont les Irlandais qui égayent le dehors (les maisons peintes de couleurs vives) et le dedans (les pubs et le logement chez l’habitant).

 
jeudi 15 juillet 1999

Une palanche portant à chaque extrémité un panier à riz : C’est ainsi qu’aiment à imager leur pays les Vietnamiens, chaque panier représentant les deux greniers qui alimentent les habitants de ce pays : celui du delta du fleuve rouge au Nord et sa capitale Hanoï, et celui du delta du Mekong au sud et sa capitale Saïgon. Voyager là bas, ce fut pour nous aller à la rencontre d’un certain passé, de certaines racines. Ainsi, en octobre 1998, nous nous sommes posés sur une terre ancestrale verdoyante, chaude, humide, colorée, grouillante de vie, souvent tonitruante ; une terre aux paysages spectaculaires, aux senteurs parfois surprenantes, souvent agréables, aux sourires enchanteurs, aux regards souvent graves ; Une terre enfin riche de batailles et d’empereurs aujourd’hui déchus, encore trop marquée par des années de guerre que pourtant ses habitants s’efforcent d’oublier. De Hanoï à Saïgon, en passant par la baie d’Ha Long, Hué, Hoi An, Da Nang, Nhatrang, ou encore le delta du Mékong, nous ne ramenâmes pas moins de mille images de ce voyage intense en émotions et, ce sont ces émotions, ce bonheur d’avoir été là bas que nous allons essayer de vous faire partager.

 
mardi 20 juillet 1999

Nous allons commencer la découverte de ce pays asiatique par le Kilimandjaro. Non, ce n’est pas une erreur, encore moins une bizarrerie de la nature qui aurait téléporté le toit de l’Afrique en plein cœur de l’Himalaya. Non, c’est simplement parce que…Mais au fait, si vous voulez le savoir, le mieux c’est de venir voir le diaporama !

 
jeudi 22 juillet 1999

Au sud-ouest des Etats-Unis, la mer s’est à plusieurs reprises avancée et retirée, sur des périodes défiant le temps à l’échelle humaine. De là sont nées de véritables ouvrages d’art naturels, dont les natifs américains ont jouis en leur temps, immortalisés sur pellicule par de nombreux réalisateurs hollywoodiens. Aujourd’hui, en mal de vestiges, ou simplement conscients de leur capacité à détruire, les hommes blancs ont fait de certains de ces lieux des parcs protégés et ouverts au public, dont la démesure est au standard de ce pays ou tout est si grand. Entre Utah, Arizona, Colorado et Nouveau-Mexique, nous avons pu admirer sans limite ces remarquables ensembles architecturaux, dont la diversité n’a d’égale que la beauté.

 
mardi 27 juillet 1999

Une palanche portant à chaque extrémité un panier à riz : C’est ainsi qu’aiment à imager leur pays les Vietnamiens, chaque panier représentant les deux greniers qui alimentent les habitants de ce pays : celui du delta du fleuve rouge au Nord et sa capitale Hanoï, et celui du delta du Mekong au sud et sa capitale Saïgon. Voyager là bas, ce fut pour nous aller à la rencontre d’un certain passé, de certaines racines. Ainsi, en octobre 1998, nous nous sommes posés sur une terre ancestrale verdoyante, chaude, humide, colorée, grouillante de vie, souvent tonitruante ; une terre aux paysages spectaculaires, aux senteurs parfois surprenantes, souvent agréables, aux sourires enchanteurs, aux regards souvent graves ; Une terre enfin riche de batailles et d’empereurs aujourd’hui déchus, encore trop marquée par des années de guerre que pourtant ses habitants s’efforcent d’oublier. De Hanoï à Saïgon, en passant par la baie d’Ha Long, Hué, Hoi An, Da Nang, Nhatrang, ou encore le delta du Mékong, nous ne ramenâmes pas moins de mille images de ce voyage intense en émotions et, ce sont ces émotions, ce bonheur d’avoir été là bas que nous allons essayer de vous faire partager.

 
jeudi 29 juillet 1999


Abonnement RSS Suivre la vie du site - Abonnement Newsletter - Agora - Information site - Programme trimestriel