Le Rendez-Vous des Voyageurs

Que par 5 degrés de latitude Nord, 77,5 de longitude Est et 37° à l’ombre, une boutique qui n’offre que des beignets au curry plus légers que du vent juge encore utile de déclarer qu’elle est « orientale » mérite réflexion.


Nicolas Bouvier, Le Poisson-scorpion

Accueil > Archives > par dates

mois précédent   Archives 1998-07-1- 1998-07-31   mois suivant


Le Mexique vous fait penser à téquila, mariachis, sombrero... mer des Caraïbes, et si vous êtes amoureux des vieilles pierres aux temples aztèques et mayas. Je vous présenterai les sites archéologiques les plus célèbres comme Téotihuacan, Palenque, Uxmal, Chichen-Itza et aussi les défilés du vendredi saint dans ce pays très religieux.

 
jeudi 2 juillet 1998

Sans doute faisait-il à Toulouse ... La première destination pour laquelle nous pûmes trouver des billets d’avion fut le Pérou, et 15 jours après, nous nous retrouvions dans le brouillard de Lima. Nous étions partis pour randonner, et tenter quelques "petits 5000". Mais nous ne pûmes résister longtemps à l’appel du Huascaran (6750m) qui nous faisait de l’oeil par la fenêtre de notre hôtel.

 
mardi 7 juillet 1998

Du royaume mystérieux de la reine de Saba, il reste peu de traces, mais par l’authenticité du mode de vie de ses habitants et l’âpreté de ses paysages le YEMEN offre un dépaysement total. Trimballés par une Toyota brinquebalante ou quelque bus poussif, nous avons traversé des lieux grandioses : univers minéral recouvert de terrasses verdoyantes, au nord, ou bien oasis au fond des oued entaillant l’aride plateau du Jol, sans oublier une architecture unique en son genre. Certainement parce qu’il est demeuré longtemps replié sur lui-même, la tradition y est resté forte. Même si les conditions de vie des femmes ne correspondent pas à nos critères, d’autres notions telles que l’hospitalité, sont préservées.

 
jeudi 9 juillet 1998

Après 30 ans passés à transformer cette île des caraïbes, où il fait bon vivre, en un modèle social des plus idéaliste, les Cubains sont livrés aujourd’hui à un cruel dilemme ; la réussite économique via un tourisme de masse pas toujours très correct et la poursuite d’une société inachevée qui s’est retrouvé sans ressource pour accomplir son rêve, après la chute du bloc des pays de l’Est et la mort du monde communiste. La culture impressionnante de sa population saura-t-elle résister à l’invasion de dollars Nord américains, comme laisse présager le relâchement du pouvoir politique cubain ces derniers temps. Le Ché n’en reviendrait pas lui-même, même si aujourd’hui encore il reste le personnage le plus marqué dans le pays. La distance à parcourir est encore grande et chaotique à l’image de son réseau routier déjà très désorganisé. Tant les différences sont marquées, comme celle de la monnaie, ou le dollar américain écrase un Peso Cubain devenu dérisoire pour les plus malins.

 
jeudi 16 juillet 1998

Après 30 ans passés à transformer cette île des caraïbes, où il fait bon vivre, en un modèle social des plus idéaliste, les Cubains sont livrés aujourd’hui à un cruel dilemme ; la réussite économique via un tourisme de masse pas toujours très correct et la poursuite d’une société inachevée qui s’est retrouvé sans ressource pour accomplir son rêve, après la chute du bloc des pays de l’Est et la mort du monde communiste. La culture impressionnante de sa population saura-t-elle résister à l’invasion de dollars Nord américains, comme laisse présager le relâchement du pouvoir politique cubain ces derniers temps. Le Ché n’en reviendrait pas lui-même, même si aujourd’hui encore il reste le personnage le plus marqué dans le pays. La distance à parcourir est encore grande et chaotique à l’image de son réseau routier déjà très désorganisé. Tant les différences sont marquées, comme celle de la monnaie, ou le dollar américain écrase un Peso Cubain devenu dérisoire pour les plus malins.

 
mardi 21 juillet 1998

D’abord ce fut un voyage initiatique, à pied en pays Inca : la voie sacrée des incas de Cuzco au Machu Pichu, Puno et le lac Titicaca avec ses îles comme Tarquilé, la presque méditerranéenne. Puis le train, par la magie des images sur l’altiplano auréolé de lumière violente, a fait défiler des paysages somptueux aux sommets majestueux. Ensuite, la poursuite de la découverte des paysages de l’altiplano nous a conduit à Uyuni par le train. Nous avons traversé le salor et les paysages de montagnes, lagunes et flamands roses au milieu d’une région désertique. Puis notre curiosité nous mènera a Arica pour un plongeon dans l’océan Pacifique avant un repos bien mérité à Aréquipa, la ville blanche.

 
jeudi 23 juillet 1998

Tout au Nord de l’Europe, la Norvège est un pays tout en longueur qui s’étend de la Mer du Nord bien au-delà du Cercle Polaire. Différentes ethnies y cohabitent dans un cadre souvent grandiose et sauvage. Le week-end de Pâques est aussi celui de la Fête Nationale des Lapons, grands éleveurs de Rennes. A la même époque, la pêche bat son plein sur les côtes. De Kautokeino au Cap Nord puis en redescendant jusqu’à Oslo, un parcours initiatique au Grand Nord.

 
mardi 28 juillet 1998

Certes l’Irlande des cartes postales existe belle et bien mais le soleil est rare là-bas et la magie de ce pays est justement d’être (peut-être) plus beau sous la brume et le froid humide, en tout cas plus envoûtant Du Connemara au Rock of Cashel, du Kerry au côtes d’Antrim je vous propose quelques vues de cette île extraordinaire prises au cours d’une année d’étude (octobre à juin) à Limerick.

 
jeudi 30 juillet 1998


Abonnement RSS Suivre la vie du site - Abonnement Newsletter - Agora - Information site - Programme trimestriel