Le Rendez-Vous des Voyageurs

Que par 5 degrés de latitude Nord, 77,5 de longitude Est et 37° à l’ombre, une boutique qui n’offre que des beignets au curry plus légers que du vent juge encore utile de déclarer qu’elle est « orientale » mérite réflexion.


Nicolas Bouvier, Le Poisson-scorpion

Accueil > Archives > par dates

mois précédent   Archives 1998-05-1- 1998-05-31   mois suivant


Pour les amoureux du voyage et des grands espaces, un trekking pour faire le grand tour des Annapurnas, au départ de Botte Oddar, dans la vallée de la Marsejaudgi. Le trek débute au milieu des rizières cultivées en terrasse ; avec l’altitude, changement de végétation et de paysages : aux collines verdoyantes se succèdent les hauts plateaux d’altitudes souvent ventés. Passage du Thoroug Pass, un col à 5416 mètres , et descente sur Muktinath, décor aride et désertique aux portes du Mustang, où la vue sur le Dhaulagiré est insolite. Ensuite, la descente se poursuivra en longeant la célèbre vallée de la Kali Gandaki, pour terminer ce périple de trois semaines de marche à Pokhara.

 
mardi 5 mai 1998

Caracas avec sa population très métissée et ses bus qui desservent tout le pays sont rythmés par le Merengue et la Salsa. Contraste impressionnant lorsque l’on s’enfonce dans le Delta du fleuve Orenoque. Là, les routes se transforment en une multitude de bras de fleuves avec la pirogue pour moyen de locomotion. C’est la rencontre des ibis rouges, singes hurleurs, Toucans... Mais surtout, des Amérindiens Waraos, six jours passés avec eux, à admirer leur sérénité. Changement de décor, nous entrons dans le monde des Tepuys, pour l’ascension du Roraima qui grâce à l’érosion propose un paysage lunaire et fascinant.

 
jeudi 7 mai 1998

En 1971 la société Citroën donnait à Paris le départ à 500 2cv et à leurs jeunes équipages, direction Persépolis en Iran, où le shah fêtait cette année-là le 2500 ème anniversaire de l’empire perse.L’été dernier, Jean-Michel Vivier, l’un des jeunes participants d’alors (avec 26 ans de plus) a organisé un ’remake’ du voyage à Persépolis dans l’Iran de 1997.Donc, ma 4L (modèle 1983, 137 000 kms au compteur, 4 vitesses AV, 1 vitesse AR, etc...) et moi-même avons participé à cette route au long cours qui, en 15 000 kms parcourus en 4 semaines, nous aura fait traverser 13 pays : mais au bout de la route se dressait Persépolis, la capitale de Darius, roi des Perses. Et çà, çà valait son pesant de kilomètres !

 
mardi 12 mai 1998

Un ancien royaume himalayen, minuscule, retranché derrière des cols à plus de 5000 m, difficile d’accès par une piste chaotique et des sentiers escarpés. Ses huit à dix mille habitants, proches des Tibétains par leur culture et leur religion, de nationalité indienne, ont une vie rythmée par la rigueur des saisons : été court et torride, hiver long et glacial. Mais l’isolement de cette région, la rudesse de son climat en ont protégé les traditions et le cadre de vie. Pour peu que l’on accepte de perdre ses repères d’occidental, découvertes et émotions jalonnent les pas dans un décor sans limites. Un grand merci aux Zanskarpas pour la simplicité chaleureuse de leur accueil, pour ces joies et émotions partagées au quotidien. Un merci tout particulier à DOLMA, SANGAY et leurs enfants pour les moments privilégiés vécus ensemble dans leur maison au fil des étés.

 
jeudi 14 mai 1998

Non loin de la France et en particulier de Toulouse, le Maroc, pays riche en couleurs et en paysages ; offre au voyageur tous les ingrédients d’un réel dépaysement. Marrakech, Fès et leur médina : les palmeraies du sud marocain, le silence du désert et la beauté du parc national du Toubkal ; tel fut notre itinéraire de voyage.

 
mardi 19 mai 1998

Du royaume mystérieux de la reine de Saba, il reste peu de traces, mais par l’authenticité du mode de vie de ses habitants et l’âpreté de ses paysages le YEMEN offre un dépaysement total. Trimballés par une Toyota brinquebalante ou quelque bus poussif, nous avons traversé des lieux grandioses : univers minéral recouvert de terrasses verdoyantes, au nord, ou bien oasis au fond des oued entaillant l’aride plateau du Jol, sans oublier une architecture unique en son genre. Certainement parce qu’il est demeuré longtemps replié sur lui-même, la tradition y est resté forte. Même si les conditions de vie des femmes ne correspondent pas à nos critères, d’autres notions telles que l’hospitalité, sont préservées.

 
mardi 26 mai 1998

Pour les amoureux du voyage et des grands espaces, un trekking pour faire le grand tour des Annapurnas, au départ de Botte Oddar, dans la vallée de la Marsejaudgi. Le trek débute au milieu des rizières cultivées en terrasse ; avec l’altitude, changement de végétation et de paysages : aux collines verdoyantes se succèdent les hauts plateaux d’altitudes souvent ventés. Passage du Thoroug Pass, un col à 5416 mètres , et descente sur Muktinath, décor aride et désertique aux portes du Mustang, où la vue sur le Dhaulagiré est insolite. Ensuite, la descente se poursuivra en longeant la célèbre vallée de la Kali Gandaki, pour terminer ce périple de trois semaines de marche à Pokhara.

 
jeudi 28 mai 1998


Abonnement RSS Suivre la vie du site - Abonnement Newsletter - Agora - Information site - Programme trimestriel