Le Rendez-Vous des Voyageurs

On ne voyage pas pour se garnir d’exotisme et d’anecdotes comme un sapin de Noël, mais pour que la route vous plume, vous rince, vous essore...


Nicolas Bouvier, Le Poisson-scorpion

Accueil > Au rendez-vous des voyageurs > Nos carnets à venir > Toulouse Bangkok avec un vélo : Nos Rayons pour un Soleil, 364 jours de (...)
Toulouse Bangkok avec un vélo : Nos Rayons pour un Soleil, 364 jours de pérégrination tandémistique (par Sylvie Deneu et Hubert Remaury)
jeudi 31 août -  mardi 26 septembre - 

A une époque de la vie où certains remisent les sacs à dos, nous sommes partis vivre un vieux rêve : partir en tandem du seuil de notre maison de Plaisance du Touch, pour un long vagabondage et aller dire bonjour au soleil qui se lève, sans décoller les pieds de notre belle vieille terre. Nous avons suivi la course de l’astre solaire à contre-courant en empruntant les voies de circulation tracées par l’homme : routes, pistes, canaux, voies ferrées, ou par Dame Nature : fleuves et lacs.
Avec notre tandem, nous avons adopté le rythme des voyageurs lents pour réaliser ce projet fou. Nous avons satisfait notre esprit nomade en parcourant de grands espaces le nez au vent, contemplé et rêvé. Nous avons vécu simplement en nous nourrissant de la rencontre et du partage avec les habitants des pays traversés. Nous avons partagé cette belle aventure avec tous nos amis et un groupe d’enfants en situation de handicap à qui nous avions promis d’aller chercher les rayons du soleil.
Moissonnant des rencontres au fil de la route, des faubourgs de Saint-Petersbourg, Oulan Baatar , Hanoi ou Phnom Penh, aux rives du lac Baïkal ou du Mékong, des steppes désertes de Mongolie aux jungles profondes du nord du Laos jusqu’aux bordels de Pattaya, nous avons mille et une fois rencontré cet AUTRE si lointain, mais tellement semblable à nous dans son humanité . Nous avons partagé tous les deux des moments d’émotion intense, souvent ri, pleuré aussi devant la gravité et la beauté des visages et des sourires, la grandeur des paysages qui s’offraient à nous, mais aussi devant la détresse et la misère humaine que nous avons côtoyées. Ils restent en nous. Ils vont probablement germer avec le temps pour donner un bel arbre de Vie !

 

Contact

Livre d'or

Assister